En me nourrissant d’éléments autobiographiques, mon travail questionne les notions d’identité, mixité et de filiation culturelle en créant des archétypes imaginaires basés sur mes ancêtresd’Afrique du Nord. Les objets utilisés pour mes portraits tentent de transcender la logique traditionnelle de la reconnaissance de l’individu pour privilégier d’autres lectures plus symboliques.

Devotion vient compléter une trilogie inspirée de l’héritage de mes attributs familiaux ( Heritage & Natif), et se porte cette fois sur le regard de l’image d’une Femme Erotique Fantasmée, entre orient et occident.

Dans cette série, je me suis questionnée sur l’influence de l’orientalisme dans le regard fantasmé que porte la société occidentale sur la femme musulmane et inversement.
Les codes couleurs sont épurés, mais reprennent ceux de l’imagerie érotique occidentale où fantasme, désir et sexualité s’entremêlent avec l’iconologie de la femme chrétienne et musulmane.

Ce jeu de regard pose également mes interrogations sur l’influence de l’orientalisme à l’ère du post colonialisme dans le bassin méditerranéen.
Cet ensemble photographique jouant sur le dévoilement, est montré en deux formats distincts allant de l’intimité à l’intimidation. Un premier reprend la taille des cartes postales érotiques d’antan et le second format plus monumental, montre ces femmes plus grandes que la taille humaine, afin de leur conférer une position dominante.

Le dispositif de monstration permet à ces mêmes images de
basculer de la soumission à la domination.

 

Fuelled by autobiographical elements, my work questions notions of identity and cultural affiliations by creating imaginary archetypes based on my ancestors from Northern Africa. The objects used for my portraits seek to transcend the traditional logic of individual recognition to focus on other more symbolic interpretations.

New work Devotion resulting in the trilogy inspired by my family background ( heritage & Native), this time concerns the expression in the fantasy image of an erotic woman, between East and West.

I wondered about the influence of Orientalism in the fantasised perspective that the western world has on Muslim women and vice versa.
In ‘DEVOTION,’ the colour codes are simplified but resume those of erotic imagery where desire and sexuality blend with the iconology of Christian and Muslim women.

This series, drawing on unveiling, is shown in two distinct formats from intimacy to intimidation.
One format resumes the size of erotic postcards of old, and the second, more monumental format, shows these women as larger than life, so as to give them a dominant position. The form of installation enables these same images to swing from submission to domination.