Cette série de portraits met en scène des participants issus du spectre large de l'immigration. Elle s'intègre dans une nouvelle trilogie (2089: ALTERITE) et une refléxion au long cours sur la construction et perception de notre identité et celle de nos descendants, à l'heure de la commémoration du tri centenaire de la Révolution en 2089.

Il s'agit désormais d'élargir ma réflexion sur un post-communautarisme multi-culturaliste intégrant de nouvelles identités rassemblées et composées dans un esprit d'ouverture aux "Autres", dans le partage de leurs singularités, différences et diversités.

Dans le contexte d'un brassage culturel mondialisant élargissant les contours de l'espace identitaire, certains voient au contraire la peur d'un monde globalisant favorisant un effacement en devenir de ce même espace en donnant lieu à des crispations identitaires.

En m'inspirant des problématiques socio-politiques actuelles, d'événements discriminant vécus et observés, de mes différents questionnements sur l'avenir et du vivre ensemble, ces portraits évoquent des nouveaux personnages de l'ailleurs ouverts sur le monde, comme s'ils étaient sortis de contes et légendes contemporains.

Pour ce premier volet, j'ai inversé leur couleur de peau entre eux, mais aussi mélangé leurs différentes caractéristiques culturelles et histoires familiales. Les traces pigmentaires sont présentes afin de symboliser ce qui à l'heure actuelle peut encore faire l'objet de stigmates. Elles s'apparentent ici à des résurgences ataviques pouvant symboliser une résistance face aux dangers des manipulations génétiques.


This series of portraits involves French participants from the broad spectrum of immigration. It is part of a new trilogy (2089: ALTERITY) and a long-term analysis of the structures and perceptions of our identity, as well as of our descendants, at the time of the commemoration of the tercentennial of the Revolution in 2089.

Throughout my work I endeavour to reflect individual and plural identities, contrary to stigmatizing and discriminatory indicators. I experiment with the face of otherness, here in a futurist projection, to get a better understanding of our physical, ethnic, cultural, social and religious differences.

It is now a question of broadening my thoughts on a multiculturalist post-communitarianism integrating new identities gathered and formed with a spirit of openness to "others," sharing their individualities, differences and diversities.

Against the backdrop of a globalized cultural mix broadening the outlines of the identity arena, some on the contrary see fear of an all-embracing world furthering the erasure in progress of this same space, giving rise to identity-related tensions.

Inspired by the current socio-political problems, discriminating events that I have experienced and observed, my different concerns about the future and living together, these portraits reflect new globally minded characters from someplace else, as if from contemporary tales and legends. For me this is about questioning the way in which to apprehend and define our identity within a cultural mix through my images evoking mixed race or even hybrid portraits.

>suite sur demande